Print Friendly

Merci d’avoir accepté de faire du volontariat dans notre dispensaire de soins dentaires. Comme vous allez très vite vous en rendre compte, notre dispensaire a grand besoin de votre aide. Certains d’entre vous viennent de pays où le taux de caries est en déclin, mais vous constaterez que l’état dentaire de la plupart de nos jeunes patients est très mauvais pour de nombreuses raisons et en particulier en raison :

  • d’une alimentation déplorable et riche en sucres
  • de l’absence d’une hygiène dentaire régulière
  • d’un manque de conscience de la nécessité d’un traitement dentaire régulier et de soins préventifs.

Nous traitons des jeunes âgés de 4 à 26 ans issus de familles défavorisées de Jérusalem et nous efforçons de leur fournir les meilleurs soins possibles. Notre objectif n’est pas seulement de les soigner, mais aussi de les éduquer à prendre soin de leurs dents. Ceux qui ont besoin de traitements particuliers sont pris en charge par des spécialistes d’odontologie pédiatrique.

Heures d’ouverture du dispensaire : dimanche et jeudi 8h à 13h ;  lundi et mardi  8h à13h30.

Nos dentistes bénévoles venant de nombreux pays différents, il nous importe d’établir des plans de traitements standardisés mais cependant adaptés à chaque enfant. C’est le directeur du dispensaire, qui est lui-même dentiste, qui établit ce plan pour chacun de nos jeunes patients et il se tiendra à votre disposition afin que vous puissiez discuter avec lui des problèmes que vous pourriez rencontrer.

Après l’établissement de ce plan, les jeunes seront reçus par un assistant dentaire dans les locaux de l’unité préventive de santé bucco-dentaire et il leur sera enseigné des règles élémentaires d’hygiène dentaire et de nutrition. C’est seulement après que les enfants aient montré leur aptitude à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire, que le traitement à proprement parler débute.

Chaque jeune est ensuite appelé à revenir tous les 6 mois au dispensaire pour des visites de contrôle comportant toujours un examen dentaire et une session dans l’unité préventive de santé bucco-dentaire, et le cas échéant, des séances de détartrage, de scellement de fissures ou d’application de fluorure, qui seront effectuées par un hygiéniste.

Par considération pour les enfants, nous nous efforçons de leur faire autant que possible à chacune de leurs visites. Lorsque l’enfant se montre coopératif, on fera, par exemple, des traitements par quadrant, ce qui est à la fois rapide et efficace et permet en outre de réduire le nombre de leurs visites au dispensaire.

Nous pratiquons pratiquement toujours une anesthésie locale afin d’assurer des traitements indolores et, espérons-le, de convaincre les enfants et leurs parents que les traitements dentaires ne sont pas nécessairement des expériences traumatisantes. L’anesthésique local de choix est toujours Lidocaine.

Pour les obturations inter-proximales, nous avons recours à l’amalgame. Dans les cas de restauration préventive en résine (RPR) et pour les dents antérieures, nous utilisons des résines composites ou du verre ionomère.

Dans le cas d’exposition de la pulpe vitale des dents de lait, nous effectuons une pulpotomie au formocrésol, suivie d’une IRM et de la mise en place d’une couronne en acier, le tout, de préférence lors d’une seule visite. Les couronnes sont généralement effectuées par un dentiste spécialisé en odontologie pédiatrique.
Lorsque cette substance est disponible, nous privilégions l’emploi du MTA (Mineral Trioxyde Aggregate), qui est biologiquement supérieur au formocrésol, et produit de meilleurs résultats dans les procédures de pulpotomie des dents de lait.

Le MTA est également utilisé pour les bouchons de pulpe ou les perforations sur les dents permanentes.
Dans le cas de dents de lait nécrosées, nous effectuons une obturation du canal à l’aide d’Endoflas ou bien nous procédons à une extraction et plaçons un écarteur afin de préserver l’espace occupé par la dent extraite.

Lors de l’exposition de la pulpe des dents permanentes, nous préconisons de ne procéder à un coiffage uniquement si toutes les caries ont été préalablement traitées, si la zone d’exposition est réduite et la dent asymptomatique.

Dans les cas où la zone d’exposition est plus étendue, nous préférons pratiquer l’une des opérations suivantes :

  • une pulpotomie partielle au MTA ou à l’hydroxyde de calcium
  • une pulpotomie cervicale (apexogenesis)
  • une ablation du nerf, suivie d’une application d’hydroxyde de calcium dans les canaux. De plus, nous effectuerons un suivi régulier et un traitement complet des canaux dès que cela s’avère possible.

Quand un traitement de canal est nécessaire, celui-ci sera réalisé par un endodontiste qualifié.

Les extractions  sont généralement effectuées par un chirurgien qualifié.

L’utilisation d’une digue de latex est recommandée lors de la pratique d’une anesthésie locale ; elle est impérative pour tous les traitements de canal.

À la fin de leur traitement, les jeunes sont examinés une fois de plus par notre hygiéniste qui, en cas de besoin, procédera à un scellement de sillons ou à une application de fluorure.

Avant le traitement

professionalinfo1

Après le traitement

 

Etant donné que nous accordons beaucoup d’importance à l’éducation à la l’hygiène bucco-dentaire, nous recommandons d’adresser à l’hygiéniste les jeunes patient ayant beaucoup de plaque dentaire ou souffrant de gingivite avant de commencer à les traiter.
Notre dispensaire utilise le système de numérotation des dents de la Fédération Dentaire Internationale (FDI) :
En haut à droite – en haut à gauche 
55 54 53 52 51 – 61 62 63 64 65
18 17 16 15 14 13 12 11 – 21 22 23 24 25 26 27 28

En bas à droite – en bas à gauche 
48 47 46 45 44 43 42 41 à 31 32 33 34 35 36 37 38
85 84 83 82 81 – 71 72 73 74 75  Nous espérons que vous serez satisfait de votre séjour.

Comments are closed.